Résiliation en cours d’année des contrats d’assurance : Tout ce qu’il faut savoir

Vous êtes souscripteur à un contrat d’assurance et vous souhaitez y mettre un terme avant la fin de l’année contractuelle ? Cette démarche, bien que légale, peut s’avérer complexe et nécessite une bonne compréhension du cadre juridique qui l’entoure. Dans cet article, nous allons vous guider pas à pas dans le processus de résiliation en cours d’année de votre contrat d’assurance.

Les conditions générales de résiliation des contrats d’assurance

En général, les contrats d’assurance sont conclus pour une durée d’un an et sont automatiquement renouvelés à chaque échéance annuelle. Cependant, il existe certaines situations qui permettent de résilier un contrat d’assurance en cours de validité. Ces cas sont généralement prévus par les conditions générales du contrat. Elles peuvent inclure des circonstances telles que le changement de situation personnelle ou professionnelle, le déménagement ou la vente d’un bien assuré.

La loi Hamon et la résiliation infra-annuelle

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon en 2015, la résiliation en cours de contrat est facilitée pour certaines catégories d’assurances. En effet, cette loi permet aux assurés de résilier leur contrat à tout moment après une année complète d’engagement. Cette disposition concerne principalement les assurances auto, habitation et affinitaires (comme l’assurance téléphone).

La procédure à suivre pour résilier son contrat

Pour mettre fin à votre contrat, vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur. Ce courrier doit mentionner votre volonté explicite de rompre le contrat ainsi que les motifs justifiant cette décision. Notez que selon le type de contrat et les conditions générales, un préavis peut être imposé par l’assureur.

A lire  Encadrement du loyer : les règles applicables pour les locations de locaux d'exposition

L’impact financier de la résiliation

Si vous décidez de résilier votre contrat en cours d’année, vous devrez probablement payer une indemnité de résiliation. Le montant varie selon les compagnies d’assurance et le type de contrat souscrit. Cependant, dans certains cas prévus par la loi ou stipulés dans le contrat (par exemple si l’assureur ne respecte pas ses obligations), vous pouvez être exempté du paiement de cette indemnité.

Faire appel à un avocat spécialisé

Dans certains cas plus complexes ou litigieux, il peut être utile voire nécessaire de faire appel à un avocat spécialisé. Celui-ci saura au mieux défendre vos intérêts face à votre compagnie d’assurances et pourra vous aider à faire valoir vos droits lors du processus de résiliation.

Ainsi, malgré quelques possibles embuches financières et administratives, il est tout à fait possible dans certaines conditions légales précises, de procéder à une résiliation en cours d’année des contrats assurance. Il convient néanmoins toujours avant toute prise décision hâtive, s’informer sur ses droits et obligations auprès des professionnels compétents.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*