La plaidoirie : les astuces pour sa réussite

Dans une affaire de justice qui se trouve devant les tribunaux, les avocats doivent bien préparer leur défense. L’une des étapes d’un procès est la plaidoirie. C’est une étape qui permet à l’avocat de faire le résumé de sa défense. Il faut donc accorder assez d’importance à cette étape, surtout à sa rédaction. Comment faire pour que votre plaidoirie soit bien écrite ? La suite de cet article exposera les différentes astuces pour réussir une plaidoirie.

Quelle est la structure d’une plaidoirie ?

La première chose qu’il faut retenir concernant une plaidoirie est qu’elle peut non seulement être orale, mais aussi écrite. Mais, peu importe sa forme, la structure reste identique. C’est un document qui comporte plusieurs parties. En effet, la plaidoirie doit obligatoirement commencer par une introduction. C’est à ce niveau que l’avocat doit fournir des explications à propos du cas qu’il défend. Ensuite, il sera question de faire une description chronologique des faits. Il faut aussi présenter le lien qu’il existe entre les faits et les preuves que vous avez. Dans une autre partie de la plaidoirie, il faut faire une démonstration pour montrer que les preuves de la partie adverse manquent de crédibilité et de pertinence. Il faut aussi évoquer des lois ayant rapport avec le cas. La plaidoirie doit prendre fin par une conclusion. Dans cette conclusion, un bref résumé de la situation sera fait et il faut surtout exprimer les résultats escomptés.

Comment réussir une plaidoirie écrite ?

Lorsque vous voulez présenter une plaidoirie sous la forme écrite, il faut tenir compte de certains éléments. Une plaidoirie écrite doit être claire. Pour cette raison, il faut respecter certaines astuces. Il faut :

  • Écrire une plaidoirie assez lisible et numéroter les pages ;
  • Citer des documents pertinents en appuie aux énoncés ;
  • Faire une rédaction courte. C’est-à-dire qu’il faut, allez à l’essentiel ;
  • S’assurer d’une bonne organisation de vos arguments. Pour cette raison, il faut solliciter quelqu’un pour une lecture ;
  • Ajouter des preuves tout en démontrant leur pertinence ;
  • Toujours dominer les éventuelles failles de votre cas. Car, votre adversaire peut s’en servir contre vous.

Le respect de ces différentes stratégies va permettre de rédiger une bonne plaidoirie.

Plaidoirie orale : comment la réussir ?

Pour réussir une plaidoirie orale, il faut prendre en compte certains éléments. Le premier volet des choses qu’il est important de considérer se trouve avant l’audience. Il faut bien classer les documents et si possible souligner les passages importants. Il est aussi conseillé de faire un résumé des points capitaux avant l’audience. Pendant l’audience, il faut éviter de lire la plaidoirie. Il faut communiquer au décideur ou au jury tout en les fixant dans les yeux. Lors de la présentation de la plaidoirie, il ne faut pas être rapide ni lent. Le rythme imprimé à la présentation doit permettre au jury de prendre note. Mais, il faut être vigilant pour ne pas trainer sur des histoires qui ne sont pas dans l’intérêt de l’affaire. La maitrise de l’affaire est donc un atout pour présenter votre plaidoirie avec brio.

En résumé, la réussite d’une plaidoirie n’est pas facile. Il faut tenir non seulement compte de sa structure, mais également de sa forme. Car, une plaidoirie écrite n’est pas identique à une plaidoirie orale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*