Comment obtenir la nationalité française ?

Avoir la nationalité permet à un citoyen de s’identifier par rapport à un pays comme étant celui de son appartenance. Elle s’obtient de diverses manières et peut faire l’objet d’une procédure administrative et juridique. C’est le cas pour l’obtention de la nationalité française. Elle dépend de certaines conditions qu’il faut connaître et comprendre avant de se lancer dans la procédure.

Nationalité obtenue par attribution

Selon les dispositions de l’Etat français, il existe la possibilité de devenir pleinement un citoyen français suite à une attribution. Celle-ci est liée à la naissance de tout enfant sur le territoire français.  Dans ce cas la nationalité française est attribuée à tout enfant issu de parents dont l’un des deux est français. Il en est de même lorsque l’enfant est né d’un parent jugé étranger mais qui est né sur le sol français. Il est alors question d’un droit jugé double du sol.  

Nationalité acquise en tenant compte de la loi

L’acquisition sur la base des prescriptions de la loi donne plusieurs possibilités pour l’obtention de la nationalité française.

Nationalité par naissance sur le territoire

Un enfant acquiert automatiquement à sa majorité la nationalité française dès lors que ses parents sont des étrangers nés à l’étranger. A cet effet, il doit résider dans le pays pendant au moins 5 ans de manière continue ou discontinue à partir de 11 ans d’âge. Cependant, ses parents peuvent introduire la demande d’acquisition pour lui quand il a entre 11 ans et 13 ans. Il lui est possible de faire sa demande personnelle entre 16 et 18 ans.

Cette forme d’acquisition est basée sur le droit dit du sol. Ce qui amène un adulte vivant sur le territoire depuis l’âge de 6 ans à acquérir la nationalité. Il lui faut néanmoins avoir un frère ou une sœur ayant acquis la nationalité. A cela s’ajoute le suivi obligatoire de la scolarité depuis cet âge.

Nationalité par mariage

Le mariage est une possibilité pour devenir citoyen français. L’alliance doit avoir une durée minimum de quatre ans et doit être faite entre un étranger et un citoyen français. Il faut que le couple vive rigoureusement ensemble aussi bien au plan physique que matériel. Ce type d’acquisition est faite suite à une déclaration. Au cas où il n’existe pas de justificatif pour la résidence ininterrompue, la durée du mariage est alors de cinq années. A ces conditions s’ajoute l’exemption de violences ou d’actes terroristes commis par le demandeur. Tout délit ou crime qu’il aurait commis et qui porte atteinte aux intérêts de l’Etat peut remettre en cause sa demande.

Naturalisation pour être citoyen français

Se fait après une durée de cinq années dans le pays sur preuve d’une résidence continue. Avant qu’elle ne soit prononcée de nombreuses justifications doivent être apportées. Le demandeur doit subir un entretien et prouver son adhésion aux valeurs françaises. Cependant il peut ne pas obtenir la nationalité si l’administration la lui refuse. Des délits, violences, crimes et emprisonnement sont des critères qui peuvent annuler sa demande. Il lui faut donc faire preuve d’une bonne moralité durant tout son séjour.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*