Statut d’immigrant: que faut-il savoir et comment s’en sortir ?

Il existe plusieurs types de statuts d’immigrant, mais ils ont tous un point commun : ils sont temporaires. Cela signifie que vous pouvez être placé dans un statut d’immigrant sans avoir le droit permanent de rester aux États-Unis. Cela peut avoir de graves conséquences sur votre vie et celle de votre famille. Dans certains cas, vous pouvez même être en mesure de sortir de votre statut d’immigrant – mais seulement si vous connaissez les règles ! Quelles sont ces règles pour remédier au statut d’immigrant ?

Le statut d’immigrant

Le statut d’immigrant est une reconnaissance officielle par le gouvernement  du fait qu’une personne est autorisée à vivre dans le pays. Il en existe de nombreux types différents, chacun ayant son propre ensemble de règles et de règlements.

Votre statut d’immigrant est le stade auquel vous vous trouvez dans le processus d’immigration. Il se compose de deux parties : votre visa et votre carte verte. Le visa est ce qui vous a amené ici en premier lieu. Si vous en avez reçu un à l’aéroport à votre arrivée, c’est votre visa. Si ce n’est pas le cas, il doit avoir expiré après une certaine période (généralement 10 ans). Votre carte verte est ce qui prouve que vous avez la permission de rester  de façon permanente (ou du moins jusqu’à ce que vous décidiez de partir). Donc, si quelqu’un vous demande si vous avez un visa d’immigrant, il vous demande si vous avez été autorisé à entrer dans le pays en tant qu’immigrant ; s’il vous demande si vous avez une carte verte, il veut savoir si votre statut a changé depuis.

Le statut d’immigrant signifie que vous êtes autorisé à vivre et à travailler. Si vous n’êtes pas un citoyen, mais que vous avez le statut d’immigrant, vous aurez un tampon I-551 dans votre passeport ou votre carte verte portant la mention « immigrant ».

Réfugié

 Une personne qui a été forcée de quitter son pays en raison d’une guerre ou d’autres conditions dangereuses peut obtenir le statut de réfugié si elle en fait la demande à un point d’entrée (comme un aéroport) ou à une ambassade ou un consulat dans un autre pays. Une fois qu’une personne a ce statut, elle peut demander certaines prestations gouvernementales comme les bons d’alimentation et Medicaid. Il lui permet également d’entrer légalement en Amérique s’il n’était pas déjà en situation irrégulière avant de demander le statut de réfugié.

Départ et ajustement

Si vous êtes en situation irrégulière, il n’y a que deux façons de sortir du statut d’immigrant : quitter le pays ou obtenir la résidence permanente légale (LPR). Le fait de quitter le pays est appelé « départ », tandis que l’obtention de la résidence permanente légale est appelée « ajustement ». Ces deux processus sont très différents et exigent des choses différentes l’une de l’autre.

Avant de quitter le pays, vérifiez d’abord auprès d’un avocat spécialisé en droit de l’immigration, car il pourrait y avoir des problèmes si vous essayez de partir avant d’avoir obtenu une dérogation approuvée par l’USCIS.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*